prévention des risques et habilitation électrique

Formation Habilitation électrique et prévention des risques

Tamariss Habilitation Electrique

La formation pour l’habilitation électrique des travailleurs s’appuie sur les dispositions du Code du travail (articles R. 4544-9 à R. 4544-11) et sur les règles techniques de la norme française NFC 18-510 de janvier 2012

Cette habilitation électrique entre dans le champs de la prévention des risques en entreprise. En effet, il est régulier de voir les salariés agir sur les tableaux électriques sans aucune connaissance des conséquences que ces interventions peuvent avoir.

Vous pouvez vous rendre sur notre page sur les formations habilitations électriques pour en connaitre le contenu

Pourquoi suivre une formation en habilitation électrique ?

La formation en habilitation a pour but de donner des directives pour réaliser des opérations « basiques » sur l’installation électrique en entreprise. En effet, les salariés sont facilement tentés d’agir en entreprise comme ils le font à leur domicile.

Par exemple, lorsqu’une prise électrique ne fonctionne pas, ils vont au tableau électrique et remontent le disjoncteur qui est baissé, sans se poser la question de la raison de cette coupure, pouvant ainsi causer un accident sur un autre salarié qui pourrait intervenir ailleurs sur l’installation électrique.

Il est également fréquent de voir en entreprises des réseaux électriques surchargés de multiprises, sans se soucier de la consommation de chaque appareil branché. Cette surcharge pouvant entraîner une surchauffe des câbles, et sur la durée un incendie avec toutes les conséquences désastreuses que cela peut avoir pour l’entreprise.

Il est donc nécessaire de former les salariés sur les manipulations électriques possibles en entreprise.

Cette formation en habilitation électrique entre dans le champ d’application de la sécurité au travail.

Opérations sur les ouvrages et installations électriques et dans un environnement électrique.

Nous vous proposons un ensemble de formations, permettant d’acquérir les connaissances théoriques et pratiques afin d’obtenir l’habilitation électrique dans le cadre de la norme NF-C 18510.

La formation en habilitation électrique

Des formateurs spécialisés en électricité dont le niveau d’expérience, de savoir-faire et de compétence en lien avec la norme NFC 18-510 forment les employés et évaluent ensuite leur aptitude. Les stagiaires sont évalués via une évaluation théorique sur leurs connaissances et pratique sur leur savoir-faire.
C’est à partir de cette formation, de l’évaluation et l’avis du formateur, que l’employeur pourra délivrer une habilitation à ses salariés.

Qui est concerné par cette formation ?

Bien évidement, On pense d’abord aux électriciens. Mais de nombreuses personnes réalisent également des opérations d’ordre électrique. c’est le cas par exemple de :

  • un chauffagiste qui met en place une chaudière,
  • des techniciens storistes,
  • des personnels d’entretiens,
  • des peintres,
  • des informaticiens,
  • des paysagistes…

Toute personne ayant un besoin d’intervenir sur le branchement d’appareils, avec surveillance d’un tableau électrique, est concerné par cette formation.

L’article du Code du Travail R 4544-1 définit le champ d’application des opérations effectuées, sur les installations électriques ou dans leur voisinage. Dans les domaines BT et /ou HT (Basse et Haute Tension), cela concerne les opérations d’ordre électrique ou non électrique réalisées dans le voisinage d’installations électriques.

Quel niveau d’habilitation électrique est nécessaire ?

Éléments permettant de définir les niveaux d’habilitation électrique sont :

  • La nature des opérations (dépannage, raccordement, essais, vérifications, consignations, nettoyages…)
  • Le type des opérations (d’ordre électrique ou non)
  • La tension des installations (basse tension, haute tension)
  • Les conditions dans lesquelles sont réalisées ces opérations (hors tension, au voisinage ou sous tension)

Comment choisir l’habilitation électrique à avoir ?

Avant d’entamer une formation en vue des habilitations électriques NF-C 18510, plusieurs questions doivent se poser pour choisir la bonne formation et envoyer un salarié :

  1. Le salarié a-t-il une formation de base en électricité (type BEP, CAP, …) ?
  2. Si oui laquelle?
  3. De combien d’année d’expérience, peut-il justifier la pratique de l’électricité ?
  4. Le stagiaire est-il déjà titulaire d’un titre d’habilitation ? Si oui lequel ? (joindre la copie du précédent titre d’habilitation dans le cadre d’un recyclage)
  5. Dans le cadre d’un recyclage, l’ancien titre d’habilitation est-il toujours adapté aux opérations confiées au salarié ?

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter nos autres articles sur :

ou vous rendre sur notre page pour voir les formations habilitation électriques